Est-il légale d’avoir un pistolet d’alarme chez vous ?

Avoir une arme à la maison pour la protection de la famille est un rêve ou une menace que plusieurs gens profèrent très souvent à haute voix. Avant de décider de garder ou non un pistolet d’alarme à la maison, vous devez connaître les règles en matière de permis de chasse et de permis d’armes à feu. Selon la loi, les particuliers peuvent disposer de différents types d’armes, même s’ils disposent de certaines autorisations, classées selon leurs usages, ainsi qu’une connaissance approfondie des risques généraux. 

Quelles sont-elles, quelles armes-y a-t-il et que dit la loi ?

En parlant d’armes, on entend des objets capables d’augmenter les capacités offensives et défensives d’un sujet. Leur utilisation est strictement liée à la notion de légitime défense, notamment en cas d’agressions ou de vols. Ils se distinguent par impropres, objets destinés non à être utilisés comme armes, comme outils de travail ou de ménage, conformément à l’art. Propre, c’est-à-dire des objets destinés à l’agression ou à la défense, tels que des armes à feu, des poignards ou des baïonnettes, conformément à l’art. Seules les forces de l’ordre et les forces armées peuvent détenir des armes de guerre, c’est-à-dire des calibres automatiques, semi-automatiques ou à un coup supérieur à 12,7 mm, avec leurs munitions, tandis que les civils peuvent détenir les autres catégories , par de moyennes spéciales licences. La dernière modification de la législation actuelle est enfin sur les dispositions relatives à l’ achat, la possession, le transport et le port d’instruments de marquage à utiliser dans les activités amateurs et compétitives. Parmi ceux-ci, il faut citer les pistolets de paintball et d’airoft. Pour en savoir plus, obtenez plus d’informations

Quels permis pour avoir des armes chez soi ?

Il est interdit de vendre ou de transférer de toute autre manière des armes à des particuliers qui ne bénéficient pas d’un permis d’armes à feu ou d’ un permis d’achat délivré pour les questeurs. Ainsi, porter une arme et l’acheter  nécessitent une autorisation des autorités , qui peut être une autorisation, un permis de port d’armes, un permis de chasse, une licence sportive, ou une licence de collecte. En plus du rapport de détention, l’un des permis sera exigé même si l’armée est délivrée. Tous comprennent une licence de transport d’armes, ce qui permet de les déplacer d’un endroit à un autre sans possibilité de les utiliser rapidement à la fois chargés et déchargés, même dans des conditions de danger immédiat. Comment obtenir une autorisation ? Ceci est livrable par le biais d’un formulaire spécifique aux commissariats de police, commissariats et commandes des carabiniers directement en main propre avec un récépissé régulier délivré par le bureau, par courrier recommandé avec avis de réception ou en ligne. Il faut un certificat d’aptitude psychophysique, délivré par l’ASL de résidence ou les cabinets médico-légaux et les établissements de santé militaires et la police d’État.

Comment obtenir un permis d’armes à feu pour la légitime défense ?

Le port d’une arme de défense est remis aux adultes et avec des raisons valables qui justifient la nécessité de garder les armes à l’extérieur de leur domicile. Avec cela, il est possible de les avoir prêtes à l’emploi même pendant le transport. Il est délivré par le préfet de la province de résidence. Les éléments suivants doivent être joints à ce formulaire : attestation d’aptitude psychophysique, déclaration substitutive de certification, relative à l’acquisition des compétences techniques requises, preuve de paiement des frais de licence gouvernementale, deux photos d’identité, tête nue et sur fond clair, à remettre après le renouvellement du livret quinquennal. Il faut aussi deux timbres fiscaux , par demandes et commandes, des documents prouvant que l’intéressé a besoin d’être armé et une déclaration substitutive de conditions adaptées à la loi ou de non-reconnaissance comme objecteur de conscience, précisant les coordonnées des sujets cohabitants.